Vous voulez tester si votre corps est capable de produire une bonne grosse décharge d'adrénaline. J'ai le test qu'il vous faut! Pour commencer, il faut surtout un mari accro au running et qui a réussi à vous convaincre (aidé de copines) à vous inscrire à une course. Du coup, vous avez un peu besoin d'entraînement. Du coup, vous acceptez d'aller faire un footing à 18h30 (fin octobre) dans les bois (bon OK autour du lac de Trémelin mais c'est les bois quand même).

Voilà comment je me suis retrouvée avec les enfants sur leur vélo et le zhom ce soir à 18h30, heure à laquelle le jour est franchement en train de tomber.

Début du footing: je me dis que, tiens, c'est twilight et que même s'il pleut pas, on pourrait presque se croire à Forks, if you see what I mean

Source: Externe

Bref, a bit creepy... mais bon hop hop hop on court

Assez rapidement: j'ai une fringale. Ouais parce qu'on est quand même plus proche de l'heure de l'apéro que de celle du footing. Les mouflons ne sont pas très coopératifs. Le grand a les pétoches, il a entendu une chouette et il flippe grave donc il reste le plus près possible de nous. La petite est fatiguée de sa journée donc elle pédale mollement. Le zhom? ben lui il court et il râle parce que c'est pas facile de courir avec des vélos dans les pattes!

20 minutes après le début: j'ai toujours la dalle, on est dans la partie la plus sombre du parcours, la forêt est silencieuse (les oiseaux sont déjà couchés, à part la chouette mais elle est loin), je n'entends que les coups de pédales des enfants et les pas du zhom.
D'un seul coup, juste derrière moi, une respiration rauque et un bruit de course de quelqu'un qui s'approche trèèèès vite. Pendant un très bref instant, j'ai cru :
- que les vampires existaient vraiment,- que j'allais en rencontrer un
- alors que, merde, j'avais même pas ma chemise à carreaux
- mais que j'espérais au moins que ça soit Edward qui me donne le kiss of death (je suis aussi en train de lire Harry Potter).
Mon coeur saute un ou deux battements, je me retourne et là...

 

 

 

 

...je me fais dépasser par un trailer et ses 2 chiens!!!

Je peux vous assurer qu'avec la quantité d'adrénaline que j'avais dans le sang, j'ai fini le parcours sans me plaindre, sans avoir faim, et avec un très bon rythme!!!!

 

Maintenant, il va peut-être falloir que je revois mes lectures...